Oracles du Mondial

Translated into French (Original version)


Qui se souvient de Paul le poulpe? Star du Mondial 2010, ce céphalopode parvint à deviner le vainqueur des matches de la Mannschaft ...et même à "départager" les équipes disputant la finale. Lorsqu'il débuta sa carrière à l'occasion de l'Euro 2008, Paul avait déjà prédit correctement le résultat de 11 matches sur 13. On lui soumettait deux boîtes de nourriture floqués des drapeaux des deux adversaires du jour. En 2010, Paul trépassa.

Mais Paul n'était pas seul. Harry le Crocodile dévina lui aussi le vainqueur de la Coupe du Monde 2010. Il n'en resta pas là, puisqu'il identifia également avec brio les vainqueurs de deux élections fédérales australiennes consécutives. Malgré cela, sa renommée n'atteint jamais celle du pouple allemand, tout comme celle de Mani, perroquet singapourien qui dévina tous les vainqueurs des quarts de finales et des demi-finales du Mondial 2010. Son tort? Une erreur de jugement lorsqu'il s'agit d'identifier le vainqueur d'Espagne-Pays-Bas, finale de la compétition.

Le départ prématuré de Paul donna lieu à une compétition féroce entre les prétendants à sa succession. Lors de l'Euro 2012, trois quadripèdes relevèrent le défi : Citta, éléphant d'Asie du zoo de Cracovie (Pologne). Fred, furet ukrainien comptant un nombre certain de followers sur Twitter. Et enfin Funtik, verrat devin - lui aussi ukrainien -  et dont les pronostics se vérifiaient tout de même deux fois sur trois.

Qui sera dès lors le Paul le poulpe de la prochaine Coupe du Monde ? S'agira-t-il du perroquet béni par le Pape François sur la Place Saint-Pierre qui fait déjà figure de star sur la Rai? Ou alors de Nelly, l'éléphant allemand dont le taux de "réussite" s'élève à trente matches sur trente-trois? Ah oui, il y a aussi les pouvoirs divinatoires du jeune panda soutenu par la télévision d'Etat de l'empire du milieu.

Le perroquet italien Amore fera quant à lui son augure en désignant l'équipe victorieuse sur un campo di calcio miniature. Le truc de Nelly, c'est de prédire les vainqueurs en faisant trembler les filets (des drapeaux disposés devant chacun des buts permettant de distinguer les adversaires du jour). Le jeune panda a sa technique à lui: il prédit l'issue des matches en se servant dans des boites de nourriture bardés eux aussi des pavillons des équipes en compétition. Alternative pour les tours à élimination directe: grimper sur un arbre aux couleurs du futur vainqueur.

Et vous, avez-vous un animal de compagnie?
Peut-il surpasser les héros qui font autorité en la matière? De quelle manière ?
Encouragez-le à devenir calife à la place du calife!

by Cyril Amberg

36 Votes
#162 of #1440 in the World
#7 of #88 for French



Go to the ranking page for French

Can you translate better?

Join the challenge