Les Devins du Mondial

Translated into French (Original version)


Vous vous souvenez de Paul le Poulpe ? Il a été la star du Mondial 2010, en prédisant avec succès le vainqueur des matches de l'Allemagne. Il a même deviné le vainqueur de la finale. Il avait débuté sa carrière pendant l'Euro 2008, où il était parvenu à deviner correctement l'issue de onze matches sur treize. Il choisissait l'une des deux boites contenant de la nourriture et le drapeau des deux équipes qui s'affrontaient dans chaque match. Malheureusement, il nous a quitté à la fin de l'année 2010.

Mais Paul n'était pas seul. Même Harry le Crocodile était parvenu à deviner le vainqueur de la Coupe du Monde 2010. Et à prédire à deux reprises le résultat des élections fédérales australiennes. Malgré tout ça, il n'a jamais réussi à voler la vedette au poulpe allemand. Mani, le perroquet de Singapour, n'a pas fait mieux non plus puisque bien qu'il ait prédit correctement l'issue des quarts et demi-finales de la Coupe du Monde 2010, il avait été incapable de deviner qui l'emporterait de l'Espagne ou des Pays-Bas lors de la finale.

Depuis le départ prématuré de Paul, la concurrence fait rage pour s'emparer de sa couronne. Lors de l'Euro 2012, trois animaux sont entrés en lice. Citta, un éléphant indien vivant dans un zoo de Cracovie, en Pologne, Fred, un furet ukrainien que l'on peut suivre sur Twitter, et Funtik, un cochon-devin ukrainien qui est parvenu à prédire correctement l'issue de deux matches sur trois.

Qui prendra la place de Paul le Poulpe lors de la prochaine Coupe du Monde ? Le perroquet béni par le pape François sur la Place Saint-Pierre et désormais vedette de la télévision italienne ? Ou peut-être Nelly, l'éléphant allemand qui, à ce jour, a su prédire correctement trente matches sur trente-trois ? Et bien sûr, ne sous-estimons pas les pouvoirs de voyance du bébé panda soutenu par la presse officielle chinoise.

Le perroquet italien Amore (« amour » en italien) fera sa prédiction en choisissant le drapeau de l'équipe gagnante sur un terrain de football miniature. Nelly préfère désigner le vainqueur du match en tirant la balle d'un coup de patte dans l'un des deux buts arborant les drapeaux des pays en compétition. Le bébé panda, lui, communiquera sa prédiction en prenant de la nourriture dans des boites portant les couleurs des pays lors des phases de groupes, et en grimpant dans des arbres où flottent des drapeaux durant la phase finale.

Vous avez un animal de compagnie ?
Il est capable de faire mieux que ça ? Comment ?
Laissez-le tenter sa chance !

by Abel-Antoine Vial

28 Votes
#186 of #1440 in the World
#8 of #88 for French


Abel-Antoine Vial's website

Go to the ranking page for French

Can you translate better?

Join the challenge