Les Devins de la Coupe du Monde

Translated into French (Original version)


Vous souvenez-vous encore de Paul le Poulpe ? C'était devenu la vedette du Mondial 2010, grâce à sa capacité à deviner qui sortirait vainqueur des matchs de l'équipe allemande. Il a même réussi à prédire qui allait remporter la finale. Sa carrière débuta lors de l'Euro 2008, où il devina correctement l'issue de 11 matches sur 13. Il s'agissait pour lui de choisir entre deux boîtes contenant de la nourriture et portant les drapeaux des deux équipes prenant part au match. Hélas, il mourut en fin 2010.

Paul ne fut pas le seul. Harry le crocodile parvint lui aussi à prédire le vainqueur de la Coupe du Monde 2010. Il fut en outre capable de pressentir le résultats de deux élections fédérales australiennes à la suite. Quoi qu'il en soit, il ne réussit jamais à atteindre la notoriété du poulpe allemand. Bien qu'il eût prédit correctement l'issue des quarts et demi-finales de la Coupe du Monde 2010,  Mani, le perroquet de Singapour, ne fit pas mieux non plus. Il fut incapable de deviner qui l'emporterait de l'Espagne ou des Pays-Bas lors de la finale.

Depuis la disparition prématurée de Paul, les prétendants à son trône sont nombreux à concourir. Lors de l'Euro 2012, ce furent trois animaux qui entrèrent en lice. Citta, un éléphant d'Asie vivant dans un zoo de Cracovie, en Pologne ; Fred, un furet ukrainien qui possède son propre compte sur Twitter ; et Funtik, un cochon ukrainien dont les talents prophétiques furent capable de correctement prédire deux matchs sur trois.

Qui prendra la place de Paul le Poulpe lors de la prochaine Coupe du Monde ? Se pourrait-il que ce soit le perroquet béni par le Pape François sur la Place Saint-Pierre, l'actuelle vedette des télévisions Italiennes ? Ou peut-être Nelly,  l'éléphant allemand dont le palmarès s'élève à ce jour à trente matchs prédits correctement sur trente-trois ? Et il ne faudrait évidemment pas sous-estimer les pouvoirs psychiques du bébé panda que les médias publics chinois soutiennent avec ardeur.

Le perroquet italien Amore (« amour » en italien) fera sa prédiction en choisissant le drapeau de l'équipe gagnante sur un terrain de football miniature. Nelly préfère deviner qui remportera le match en envoyant de la patte une balle dans des buts arborant devant eux le drapeau des pays en compétition. Pour désigner le vainqueur, le bébé panda fait quant à lui un choix entre plusieurs boîtes de nourriture affichant les couleurs nationales des compétiteurs, lors des phases qualificatives, et monte au sommet d'un arbre pour y hisser l'un de leurs drapeaux lors des éliminatoires.

Vous possédez un animal de compagnie ?
Est-il capable de les surpasser ? Comment s'y prend-il ?
Qu'ils fassent de leur mieux !

by Gilles OSVALD

113 Votes
#80 of #1440 in the World
#5 of #88 for French


Gilles OSVALD's website

Go to the ranking page for French

Can you translate better?

Join the challenge